Hello tout le monde ! Si vous êtes ici, c’est certainement que vous vous demandez comment être plus éco-responsable au quotidien. Alors laissez-nous vous montrer 5 astuces zéro déchet et écologiques que vous pourrez mettre en place très facilement et rapidement dans la vie de tous les jours !

1. Trier ses déchets

C’est vieux comme le monde mais souvent très vite oublié. Alors pourquoi est-il si important de trier ses déchets ?

Le tri est éco-responsable, il permet de réduire notre impact environnemental en créant de nouveaux objets à partir d’anciens. Par exemple, nos déchets plastiques permettent de créer des vêtements, des jouets ou de nouvelles bouteilles plastiques. On produit alors de nouveaux matériaux en recyclant nos déchets, on économise les ressources naturelles de notre planète et on évite le gaspillage ainsi que la pollution de la production.

Maintenant que vous savez pourquoi recycler, regardons de plus près comment le faire de la manière la plus écologique possible.

Les manières de recycler dépendent des différentes villes, il est donc essentiel de vérifier auprès de votre commune les règles spécifiques mises en place concernant le tri sélectif.

Cependant, les principes communs à toutes les villes, sont que :

  • La poubelle jaune est réservée au plastique (bouteilles), aux cartons peu épais (briques de lait, paquets de céréales …) et aux boites en métal (cannettes, boites de conserves)
  • La poubelle grise, aussi appelée poubelle verte, sert aux déchets non recyclables (restes de repas, déchets n’allant dans aucune autres poubelles, déchets organiques). Pour être encore plus zéro-déchet, on vous conseille de réaliser votre propre compost avec vos restes de repas ! Ça vous plairait un article sur le sujet ?

Mais où mettre vos déchets en verre et ceux papiers ? Généralement ils sont à déposer dans des conteneurs de votre ville ou commune ! Évitez les pièges et ne mettez ni votre vaisselle cassée ni vos bouchons dans ces conteneurs pour être encore plus éco-responsable.

Une dernière règle de tri pour finir et vous serez des pro du recyclage : la déchetterie. On y dépose :

– Les déchets encombrants : meubles, électroménagers
– Les déchets toxiques : piles, pesticides, javel, huiles de vidange
– Les gros cartons : emballages de télévisons ou cartons de déménagement par exemple
– Les déchets verts : branches, feuillages, gazon …

Vous avez maintenant tout en main pour trier vos déchets à la perfection !

2. Faire sa lessive à basse température

Saviez-vous que la majorité de l’énergie consommée lors d’une machine est consacrée au chauffage de l’eau ? Alors une façon écologique de réduire ses dépenses d’énergie c’est tout simplement de laver ses vêtements à basse température (et votre porte-monnaie vous dira merci !).

Bien qu’on pense que plus le programme est chaud mieux ça lave : la plupart des vêtements sont lavés efficacement à 30°C et moins ! Ce geste éco-responsable permet de préserver la planète ainsi que vos économies. En effet, la célèbre marque Ariel, recommande de remplacer les programmes à 40°C par des programmes à 30°C pour réduire notre empreinte carbone (l’équivalent de deux millions de voitures). Et, selon l’Association française des industries de la détergence, réduire ne serait-ce que de 3°C nos machines permettrait d’économiser 2 300 GWh/an (consommation électrique de 300.000 individus)

Astuce : Évitez les lessives de supermarché et privilégiez les lessives écologiques et de production locale, généralement rechargeables et de bonne composition mais surtout sans emballage plastique (vous pouvez en retrouver sur notre boutique ici). Vous pouvez même en faire vous-même ! Ça vous intéresserait un article DIY sur comment faire sa propre lessive ?

Alors maintenant, plus d’excuses, on baisse la température de sa machine à laver pour une consommation plus écologique et économique !

3. Utilisez des éponges de cuisine lavables

La production d’éponges jetables est très consommatrice d’énergie et de ressources naturelles (fossiles et forestières) et loin d’être écologique.

La solution zéro déchet et éco-responsable est simple et peu coûteuse : les éponges réutilisables.

Disponibles à 5€ sur notre boutique, leur durée de vie les rend aussi économiques qu’écologiques ! Elles permettent de remplacer les 52 éponges utilisées en moyenne par an par une seule éponge réutilisable (oui oui elles ont une durée de vie d’un an minimum !).

Éponges lavables motif palmier/éléphant | Anilia

Elles s’utilisent exactement comme des éponges industrielles et se lavent toutes les unes à deux semaines en machine à laver avec vos vêtements (à 30°C si vous avez bien suivi l’astuce précédente). En ajoutant qu’elles sont souvent bien plus esthétiques et jolies que les éponges de supermarché. Sympa non ?

Évidemment, on vous recommande également de les acheter Made in France afin de privilégier l’artisanat local (bien plus écologique) et de réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises.

4. Acheter d’occasion

La seconde main se démocratise de plus en plus et de nombreux moyens existent pour que vous puissiez acheter de manière plus éco-responsable.

Vous êtes sûrement très nombreux maintenant à connaître les célèbres sites Vinted, Le bon coin, Ebay qui permettent à tout le monde, depuis chez soi, de consommer de la seconde main plutôt que d’acheter de nouveaux vêtements en magasin. Et si vous ne connaissiez pas encore, on vous invite à les utiliser autant pour vos achats que pour vendre des vêtements et objets que vous n’utilisez plus (plutôt que de les jeter).

Mais vous pouvez aussi vous rendre aux très conviviales brocantes et vide-greniers de votre région qui sont de véritables nids à trésors d’occasions et surtout : très économiques !

Il existe aussi dans de nombreuses villes des pages Facebook de don de seconde main (meubles, vêtements, alimentaire), vous pourrez y trouver votre bonheur.

Alors maintenant, vous voilà en possession de nombreux moyens pour réduire votre impact climatique en consommant de manière plus éco-responsable. L’industrie du textile est un des plus grands pollueurs du monde, alors si comme nous vous voulez prendre soin de la planète, consommez d’occasion !

5. Préférer les produits locaux, BIO, de saison …

​​

Eh oui, consommer d’occasion c’est bien mais parfois on est quand même obligés d’acheter neuf. Mais pas d’inquiétudes, vous pouvez aussi le faire en étant le plus éco-responsable possible !

Quand on est face à un nouveau produit, plusieurs questions doivent vous venir en tête : « Où a-t-il été produit et comment ? », « De quel matériau est-il fait ? » et plus spécifiquement pour les fruits et légumes « Est-ce qu’il est de saison ? »  

En effet, consommer local est plus écologique car on évite des pollutions inutiles comme les nombreux transports. Imaginez la pollution qu’engendre un produit provenant de Chine pour venir jusqu’en France ! Il est donc important de privilégier le Made in France ainsi que les circuits courts et évidemment, mieux vaut consommer des produits en matériau recyclé ou durable (mais ça vous le saviez déjà).

Concernant le BIO, il faut retenir que le contexte de production ne fait pas tout. Une production certifiée BIO ne vous garantit pas obligatoirement une consommation écologique. Pour être, encore une fois, le plus éco-responsable possible, il ne faut pas s’arrêter à l’étiquette mais voir d’où le produit provient. Beaucoup de nos produits BIO de supermarché sont importés et représentent un plus grand coût écologique que les produits locaux. Notre solution est donc de vous recommander d’allier les deux : consommez BIO et surtout local !

Voilà, vous êtes maintenant des pro de l’écologie au quotidien et de la consommation éco-responsable. Cet article vous a-t-il appris des choses ? Aviez-vous déjà les bons gestes ou pensez-vous appliquer certains de nos conseils au quotidien ? Dites-le nous en commentaire !

À très bientôt pour de nouvelles astuces éco-responsables !

Produits recommandés dans cet article :

(clique sur le nom du produit qui t’intéresse pour le retrouver sur notre boutique)

Back to list

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.